Rechercher

Besoin de se reconnecter : les bienfaits des arts internes vietnamiens


se reconnecter avec soi même. Les Arts Internes Vietnamien.

Travail, enfants, famille, amis, réseaux sociaux et autres injonctions de la vie quotidienne peuvent vous apporter une charge mentale de plus en plus difficile à porter.


La crise sanitaire actuelle n’arrange pas le sentiment de stress et d’anxiété. Le besoin de se reconnecter et de revenir à l’essentiel se fait ressentir ?


Mais comment retrouver l’équilibre corps-esprit nécessaire au mieux vivre ?


La pratique des arts internes vietnamiens peut grandement vous y aider.




Un besoin de se reconnecter à soi-même et à la nature


Se reconnecter à soi

À l’heure des notifications incessantes de nos smartphones, le besoin de se reconnecter à soi a été exacerbé par la crise sanitaire liée au Coronavirus. La violence de la remise en question de notre quotidien jusqu’alors bien huilé et la possibilité (imposée) de ralentir le rythme ont donné l’occasion à bon nombre d’entre nous de réfléchir.

Pris dans la spirale infernale de la routine avec ses horaires stricts dans un planning surchargé, la société actuelle ne laisse pas la place au ralentissement, voire à la lenteur. Mais la crise Covid est passée par là et a bouleversé nos plans. Cette crise sanitaire peut être anxiogène sur plusieurs points :

  • Rien n’est acquis : de notre organisation quotidienne à la gestion des plus grands pays, tout a été remis en question et a demandé une forte adaptation et beaucoup de résilience à chacun.

  • Le stress est permanent : la charge mentale qui pèse sur le quotidien est devenue la norme et il est difficile pour beaucoup d’entre nous nous rendre compte que le stress prend le dessus. Le stress est devenu normal.

  • De quoi sera fait l’avenir : suspendus aux décisions gouvernementales, il nous est impossible de nous projeter, même à court terme.

Cependant, tout n’est pas si noir ! Cette période peut aussi être une occasion unique de se poser et de se retrouver avec soi-même.

Cette nécessité de se recentrer sur ses valeurs afin de retrouver un mieux-vivre général devient flagrante pour réduire le stress et l’anxiété ambiants. Réfléchir à son pourquoi et à ses rêves permettent d’échapper au « pilotage automatique » imposé par la société actuelle.


Se reconnecter à la nature

Le travail de reconnexion avec soi-même s’ensuit souvent d’un besoin de se reconnecter avec la nature. Rechercher un mieux-vivre au quotidien ne peut se résumer qu’à une réflexion sur soi. Il faut revoir le rapport au monde qui nous entoure. Le fameux « droit à la déconnexion » se démocratise de plus en plus et quoi de plus simple que de se tourner vers la nature pour une déconnexion totale.

La force de la nature sur la réduction du stress et de l’anxiété n’est plus à prouver. Lorsque « nature » rime pour vous à l’unique petite plante en pot posée sur le coin de votre bureau, il est temps de passer au vert ! La crise sanitaire a aussi aidé beaucoup d’entre nous à redécouvrir les bienfaits d’une simple petite marche dans son quartier en temps de confinement.


La reconnexion avec la nature est immédiatement profitable pour le corps et l’esprit. Il peut s’agir d’une longue balade en forêt ou d’une courte marche en ville dans votre pâté de maisons. Vous pouvez facilement régénérer vos états physique, psychologique et émotionnel en vous laissant bercer par les bruits et les odeurs de la nature ou en vous émerveillant par les paysages que vous traversez. L’apaisement engendré vous permet ainsi de vous recentrer sur vos émotions et votre corps pour une reconnexion totale avec vous-même.


Les bienfaits des arts internes en réponse au besoin de reconnexion


Tài chi et Khi Công Vietnamiens

Issu des pratiques de santé vietnamiennes, le Viêt Tài Chi est l’appellation occidentale popularisée pour nommer une globalité des pratiques des arts internes vietnamiens.

Les arts internes vietnamiens regroupent ainsi :

  • la pratique martiale du Tài Chi ;

  • la pratique de santé du Khi Cong (ou Qi Gong en chinois).


Le Tài Chi est un art martial de santé alliant l’équilibre de la force et de la souplesse. Utilisant le principe du Yin et du Yang, cet art martial interne très codifié et rigoureux enseigne des mouvements lents et fluides, pour une pratique à la fois de détente et de défense.

Le Khi Cong est considéré comme un art de santé destiné à entretenir sa santé et son bien-être. Il est l’une des cinq branches de la médecine traditionnelle chinoise qui comprend l’acupuncture, les massages, la pharmacopée et la diététique.


Les bienfaits sur le corps et l’esprit

Gymnastique énergétique, le Viêt Tài Chi est une pratique psychocorporelle, qui vise l’harmonie entre le corps et l’esprit.

Le travail respiratoire et corporel, couplé à l’exercice de méditation et de relaxation vous garantit un enseignement complet pour appendre à vous reconnecter à votre corps et à votre esprit.

Les bienfaits des arts internes vietnamiens sont nombreux :

  • un entretien des articulations ;

  • un renforcement musculaire et un assouplissement du corps ;

  • développement de l’équilibre (et réduction des risques de chutes) ;

  • régulation du stress et des émotions ;

  • entretien de la mémoire par l’apprentissage de chorégraphies (quyên) ;

  • une amélioration des fonctions vitales : respiratoire, digestive, cardio-vasculaire ;

  • un massage interne des organes ;

  • bien-être physique et psychique

  • confiance en soi ;

  • développement du lâcher-prise et de la conscience corporelle.

Par sa pratique méditative, chacun y trouvera une source d’apaisement, mais également un excellent moyen de garder un esprit vif et serein dans un corps renforcé et assoupli. Ainsi, la pratique des arts internes vietnamiens s’adresse à tous :

  • aux femmes et hommes actifs qui cherchent à réduire le stress grâce à une pratique associant travail corporel et relaxation ;

  • aux séniors souhaitant entretenir leur capital santé ;

  • aux anciens pratiquants d’arts martiaux qui recherchent une discipline plus adaptée.


La pratique des arts internes vietnamiens permet donc de répondre de manière naturelle au besoin de se reconnecter, de retrouver le sentiment d’unité corps-esprit et de réduire stress et anxiété.


Votre priorité est avant tout vous-même.


« Le secret du bonheur, c’est l’alignement entre ce que vous pensez, ce que vous dites, et ce que vous faites »

Gandhi


Contactez Stéphane Gaudard pour obtenir plus d'informations sur les stages et les formations en Arts Internes >>

70 vues0 commentaire